Centre d'Initiatives et de Recherches Paysannes  pour l'Environnement et le Developpement Durable

- Zone d'intervention -

Le Bassin arachidier:
problématique et enjeux

> Anglais <
Retourne a la page initiale
Les problématiques du Sénégal
Présentation de CIRPED
Les domaines d'intervention de CIRPED
Les projets et les activités de CIRPED
Le Bassin arachidier - Zone d'intervention de CIRPED
Comment aider CIRPED!
Comment nous contacter

 

L'environnement du Bassin arachidierLe basin arachidier (près de 30% dela superficie du territoire national) produit environs les trois quarts de la production vivrière (céréales), et de la production arachidière. Fortement peuplé et cultivé en continu dans les zones les plus exploitées, il est en voie de dégradation et de pauperization.

Le modèle d’exploitation mis en place depuis plusieurs dizaines d’années est basé sur une culture principale mecanisée et fertilisée: l’arachide cultivée en rotation avec le mil n’a pas resisté aux evolutions climatiques. Des materiaux de constructionDans les annees 80, les rigueurs du programme d’ajustement structurel, de pair avec une pression demographique croissante, ont definitivement compromis le fragile equilibre anterieur. Malgrès les nombreuses recherches et projets realizés dans cette zone au cours des dernières décennies, peu de solutions ont eté trouvées pour enrayer le processus en cours, et en particulier freiner la dégradation de l’environnement ainsi que la pauperisation urbaine et rurale.

Devant cette situation et compte tenu de l’urgence des problèmes dans certaines parties du basin, des solutions doivent être trouvées et mises en oeuvre. La méthodologie d’apprôche et d’analyse à adopter devra être différente de celles qui ont presidés aux choix des actions et des projets précedents. La production de milletsUne place primordiale devra être accordée: (i) au savoir des paysans; (ii) aux organizations paysannes et a leur participation a l’ensemble du processus de developpement (choix, prise de decision, realisation, gestion); (iii) au milieu naturel consideré dans son ensemble, en tant que patrimoine et resource nationale d’une part, outil de production pour des actions integrées agro-sylvo-pastorales d’autres part; (iv) aux differentes filières d’activités et de production telles qu’elles se dessinent actuellement a côté de la filière arachidière: la filière vivriere (cereales-mil, mais, sorgho-niebe, manioc, cultures maraicheres), la filière élevage (en particulier les activités d’embouche), la filière arbres, ainsi que des filière de transformation et de valorization de productions au niveau rural.

Production d'arachidesLa problématique et les enjeux du Bassin arachidier sont étroitement lies au contexte national; néanmoins, certains d’entre eux s’y trouvent particulièrement accentués: densité de population elevée; milieu naturel fragile et presentant des degrés de dégradation variables en fonction des zones; extension des zones de culture au detriment des paturages et des zones boisées; stagnation de l’élevage; peu de valorization des productions au niveau rural et de diversification des activités rurales; faiblesse des revenus agricoles qui accentue l’exode rural (de plus en plus de longue durée); modernization lente de l’artisanat et faible developpement des industries, suscepibles de developper l’emploit de produire des équipements ou du materiel nécessaire localement; approche techniciste et dirigiste, s’adressant principalement aux homes et orientée vers une culture centrale: l’arachide.

Les enjeux du Bassin arachidier sont donc nombreux et vitaux pour le devenir des populations, pour l’économie nationale et la sauvegarde du milieu. L’ancienne approche qui a consisté a orienter le developpement du Bassin vers la monoculture de l’arachide, au detriment des hommmes et du milieu naturel, est perimée. Une nouvelle stratégie de developpement prend place, petit a petit, qui réhabilite à la fois l’homme en tant que producteur responsable et le milieu naturel en tenant compte de ses potentialités réelles.

Une stratégie viable de developpement rural dans le Bassin arachidier doit tenir compte de trios dimensions indissociables: (i) la dimension socioculturelle qui se traduit par la prise en compte des différentes fractions de la population (groupes ethniques, homes, femmes, jeunes) et de leurs connaissances traditionnelles et actuelles du milieu; (ii) la dimension environnementale qui doit etre integrée a tous les choix technico-economiques. (iii) la dimension economique qui doit tenir compte a la fois des potentialités du milieu, des facteurs de production, des possibilités de transformation et de valorization des produits et des conditions du marché.

La prise en compte de ces trois dimensions permet de renforcer la responsabilisation du monde rural et la mise en oeuvre de progammes integrés prenant en compte les besoins des populations.

La raison d’ être de l’intervention proposée par le CIRPED se justifie par: Les environs du Bassin arachidier

  • le desiquilibre croissant qui se marque entre la faible productivité de la plupart des systèmes de production et les besoins d’une population qui ne cesse d’augmenter;
  • une dynamique paysanne qui se traduit par une mobilsation au niveau des organizations paysannes pour dialoguer avec tous les intervenants et participer a une réflexion sur les solutions alternatives en vue d’un developpement durable.

 

^ top ^

CIRPED - Personne à contacter: Ibrahima Seck
E-mail : ibrahims55@hotmail.com
www.interconnection.org/cirped

> Dernière revision le 22-05-2001<

Site offert par:
Visite le site de Interconnection.org

{ design by Arabnity ~ Volontaire Virtual }